Une intégration réussie, un facteur de performance pour votre entreprise - CLAZAÉ RH
6334
post-template-default,single,single-post,postid-6334,single-format-standard,mkd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,onyx-ver-1.6.1,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Une intégration réussie, un facteur de performance pour votre entreprise

Une intégration réussie, un facteur de performance pour votre entreprise

Saviez-vous pourquoi 20 % des CDI sont rompus dans les 3 premiers mois, à l’initiative du collaborateur ?

Déçu par le poste, manque d’informations, difficultés relationnelles avec la hiérarchie ou encore outils de travail qui ne correspondent pas à leurs attentes sont toutes des raisons qui poussent les collaborateurs vers la sortie…

L’intégration est donc une phase cruciale pour conserver ses collaborateurs …CLAZAÉ RH vous donne les clés pour une intégration réussie.

  1. Préparation de son arrivée

Au préalable, veillez à lui préparer un poste de travail opérationnel et à lui fournir le matériel nécessaire à l’utilisation de celui-ci : bureau, ordinateur, matériel de bureautique, codes et badges d’accès… 

2. Un travail collectif piloté par le service RH

Chaque acteur dans l’entreprise doit jouer un rôle dans cette intégration. Même si le service RH est le premier concerné, tous les dirigeants, les managers, les collègues et le tuteur pédagogique sont mobilisés ! Il est nécessaire d’avertir l’équipe avec qui le nouveau collaborateur va travailler et également ceux avec qui il sera amené à être en relation. Une réunion d’équipe spécifique peut être réalisée dans laquelle l’employeur présentera son poste dans l’entreprise et les missions qui lui seront confiées. Le manager quant à lui se devra d’accompagner la prise en main du poste pour le nouveau collaborateur (méthodes et outils de travail, missions et objectifs)

3. Désigner un tuteur pédagogique / d’accompagnement

Il est possible de désigner un tuteur qui accompagnera le nouveau collaborateur pour répondre à ses questions, lui donner des repères et l’accompagner dans sa prise de poste.

Les pratiques informelles sont souvent oubliées : heures de pause, lieux où déjeuner, évènements festifs ou autres, activités sociales et culturelles… Le tuteur sera là pour accompagner la nouvelle recrue dans ses moments de pause.

4. Le jour J : l’arrivée

Le jour J, veillez à lui offrir un accueil convivial en lui présentant son nouvel environnement, le présenter à l’équipe, réaliser une visite de ses locaux et du reste des services. Enfin, terminer la visite par lui présenter son poste de travail. Également, veillez à lui rappeler le règlement intérieur et à lui remettre son livret d’accueil, si l’entreprise en a élaboré un.

5. Débriefing fin de première semaine

Il est appréciable pour le nouveau collaborateur de prendre un temps pour faire le point avec lui, voir d’emblée où il se sent le plus à l’aise ou le moins à l’aise, pour qu’il se sente rassuré. Également, cet entretien est utile afin de lui donner une visibilité sur la semaine à venir.

6. Réaliser des bilans formalisés

L’entreprise peut prévoir des bilans formalisés qui permettront au collaborateur d’évaluer son entrée dans l’entreprise, d’apporter un regard neuf et aussi de nouvelles idées. Souvent, un premier bilan d’intégration est remis au bout d’un mois et un deuxième bilan, le rapport d’étonnement en fin de période d’essai. Grâce à ces bilans, le nouveau collaborateur se sentira valorisé au travers de sa créativité, de ses questions et de ses suggestions.


Vous connaissez maintenant toutes les étapes à suivre pour que l’intégration de votre nouveau collaborateur ou nouvelle collaboratrice soit réussie !

Pour vous accompagner sur ce sujet, CLAZAÉ RH est à votre disposition.

Pas de commentaire

Les commentaires sont désactivés.